Champagne en Cuisine : La finale des finales !

IMG_8653b

C’est un fait, depuis le début de l’année je me suis largement éloignée de ma cuisine, mais lorsque Marion, PierreAlexandre et toute l’équipe des Champagnes de Vignerons m’invitent à participer de nouveau au concours Champagne en Cuisine, cela ne se refuse pas …Je vous donne RDV en bas de page pour tenter de gagner une bouteille de champagne !

IMG_8605bPour rappel , Champagnes de Vignerons qu’est ce que c’est ? Il s’agit d’une marque collective , un gage de qualité à la manière d’une AOC, pour simplifier, elle regroupe plus de 5000 vignerons et vous la retrouverez facilement grâce à son logo aisément identifiable.

s,800,235-d9d662De plus, l’édition de cette année est un peu particulière puisqu’il s’agit d’une finale des finales regroupant les finalistes et vainqueurs des concours précédents , autant dire que cela fiche une petite pression !

s,800,235-bd381ePour être totalement transparente j’avais d’ailleurs refusé en première intention, non pas que la compétition me fasse peur, justement les 2 années ou j’ai eu l’occasion de participer soit en tant que candidate soit en tant que membre du jury ont toujours été placées sous le signe de la franche camaraderie et d’une ambiance bon enfant  mais j’avais simplement peur de manquer de temps pour pouvoir m’impliquer autant que je le souhaite, je n’aime pas faire les choses à moitié, j’ai besoin de temps pour réfléchir, de temps pour tester différentes préparations , en témoigne ma famille qui à du gouter à 70 versions du délice de l’écureuil avant que je ne sois satisfaite du résultat haha ! Mais j’aime aussi ça avoir le cerveau qui fourmille de projets différents donc je me suis lancée !

IMG_8612bLa visio conférence nous à posé quelques soucis cette année, elle s’est d’ailleurs soldée par une conférence téléphonique mais cela n’en a pas altéré le plaisir d’écouter Geoffrey Orban nous parler des 3 champagnes avec une passion comparable à celle qui nous anime lorsque nous parlons de nos enfants.

IMG_8614bLe thème de cette année est les champagnes en majorité ou 100 % meunier, comme lors des années précédentes nous avons reçu 3 cuvées à la maison et nous devions choisir celui qui ferait écho en nous, sans me tromper je peux affirmer qu’à la visio tout le monde à su quel champagne avait fait battre mon cœur un peu plus vite, puisqu’en effet j’ai été littéralement charmée par le « Dis, Vin secret » de Françoise Bedel, rien que son nom… déjà une invitation au voyage des sens !

DisVinSecretUn Champagne gourmand, pour une gourmande, quoi de plus logique ? Ce : dis, « Vin Secret » composé à 95 % de Meunier et 5  % de Chardonnay présente quelques caractéristiques notables, à savoir que le domaine Bedel est l’un des précurseurs de la culture en Biodynamie, ce qui signifie entres autres, plus d’utilisation de désherbant chimique, travail du sol à la charrue, compost naturel,  synonyme d’une charge de travail plus importante pour ces amoureux de leurs terres.

IMG_8633bAu nez, des senteurs de fruits bien murs, caramel, puis quelque chose que je n’arrivais pas à identifier mais qui était très plaisant et faisait écho en moi : le pain perdu ! Oui ce champagne sentait comme le pain juste fumant que l’on viendrait de retirer de la poêle, j’avais déjà connu cette sensation lors de la finale, quand j’allais partir et que l’un des serveurs m’avait proposé une dernière flute, un véritable régal et j’aime beaucoup me remémorer des instants par le souvenir de leur odeur ou de leur saveur !

IMG_8643bEn bouche maintenant, l’attaque est franche à la première dégustation, à peine moins à la seconde gorgée, il est puissant et ses fines bulles explosent en bouche et je suis déjà à les imaginer rencontrer le moelleux de ma poire juste pochée dans un sirop parfumé au pain d’épices. Une fois la bouche vide, nous pouvons constater qu’en mâchant sa saveur persiste, je ne sais pas si vous connaissez cette sensation : lorsque vous êtes en train de lire un livre qui vous plait vraiment beaucoup, mais que vous n’avez pas envie de le lire trop vite afin de le savourer ? c’est exactement la sensation que me laisse le : Dis, « Vin secret », il est désormais temps de vous parler de ma recette :

IMG_8671bJe voulais une recette gourmande, un dessert c’est sans surprise chez moi & sans ( trop de) chocolat pour ne pas être tentée de reproduire un délice de l’écureuil, j’avais envie de saveur d’Automne , c’est tout de suite ce que ce champagne à éveillé en moi, la poire, le pain d’épices j’en étais certaine dès le départ, restait à trouver sous quelle forme, je suis une adepte des jeux de textures et je voulais sortir de mes terrains de jeux habituels à savoir le croustillant et le fondant ! J’ai alors pensé à un dessert réconfortant que l’on savourerait lorsqu’il commence à faire nuit un peu plus tôt et que les températures commencent à chuter… Une poire légèrement cuite dans un sirop parfumé au pain d’épices, une pâte à frire au levain pour lui donner une dimension aérienne, une crème anglaise aux notes de vanille et un petit secret à l’intérieur.

IMG_8602bPour essayer de vous faire vivre les saveurs de mon dessert, découpez une belle tranche de poire, un cœur coulant de chocolat s’en échappe pour rencontrer la crème anglaise , la pâte et la poire fondent en bouche pour permettre aux bulles du champagne de parfaitement s’incorporer  à la dégustation , fermez les yeux et imaginez vous au coin d’un feu, une flute de champagne à la main

IMG_8635b

La poire en robe d'automne
Serves 4
Write a review
Print
Total Time
1 hr 30 min
Total Time
1 hr 30 min
Ingredients
  1. Sirop : 400 ml d’eau + 8 càs de sucre + 1/2 càs d’épices à pain d’épices + 4 poires
  2. Crème anglaise : 130 g de crème liquide / 170 g de lait / 3 jaunes d’œufs + 55g de sucre + ½ gousse de vanille
  3. Garniture surprise : 35 g de chocolat noir 80 % de cacao + 70 g de crème liquide entière.
  4. Pâte à frire : 100 g de levain liquide / 1 œuf / 50g de lait / 100 g de farine / 2 càs de sucre
Instructions
  1. Préparer la pâte à frire : Si vous avez du levain liquide déjà prêt, mélangez tous les ingrédients et patientez 30 minutes avant de l’utiliser. Dans le cas contraire mélangez 80 g de lait tiède avec 1 cuillère de levure de boulanger déshydratée et 20 g de farine, mélangez, patientez une dizaine de minutes puis ajoutez les autres ingrédients et patientez de nouveau 30 minutes avant de l’utiliser.
  2. Préparer le sirop en versant l’eau le sucre et les épices et en les faisant bouillir quelques minutes. Pendant ce temps, épluchez et évidez les poires sans les transpercer. Selon leur degré de maturité, faites les pocher dans le sirop entre 5 et 15 minutes, laissez les s’égoutter sur du papier absorbant. Pendant ce temps laissez le sirop réduire.
  3. Ganache chocolat : placer au frais un récipient avec 35 g de crème liquide entière. Au bain marie, faites fondre le chocolat doucement avec le restant de crème. Une fois celui-ci homogène, mélangez le à la crème bien froide. Placez vos poires « têtes à l’envers » dans un verre par exemple puis emplissez les de chocolat juste tiède. Placez au congélateur ou en cellule de refroidissement rapide.
  4. Crème anglaise : En début de recette, faites bouillir le lait et la crème avec ½ gousse de vanille (gousse + graines). Fouettez quelques instants les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre, versez le lait bien chaud sur ce mélange, fouettez puis replacer sur le feu sans arrêter de remuer jusqu’à ce que la température atteigne 84°. A ce stade, arrêtez la cuisson et laissez refroidir avant de réserver au frais.
  5. Faites chauffer votre huile de friture, j’aime assez faire un mélange d’huile tournesol et d’huile de noix de coco qui parfume légèrement, l’idéal étant qu’elle atteigne une température approchant les 170°C. Plongez votre poire encore congelé dans la pâte à frire, laissez la s’égoutter quelques instants puis faites lui prendre un bain de friture, lorsqu’elle est assez colorée, prolonger la cuisson moins fort afin que le chocolat aie le temps de fondre à l’intérieur. Égouttez sur du papier absorbant.
Notes
  1. Servez la poire tiède arrosée d’un peu de sirop réduit, accompagnée de la crème anglaise et d’une flute de Dis, « Vin secret » !
Qui Dort Dine ... http://qui-dort-dine.fr/

IMG_8661b… Et pour finir, racontez moi, en commentaire, votre plus joli souvenir autour d’un champagne de vignerons, le meilleur commentaire remportera une jolie cuvée !

8 réflexions sur “Champagne en Cuisine : La finale des finales !

  1. Alrick says:

    Bonsoir et merci pour ce concours !
    Je me souviens de ma première dégustation d’un champagne des vignerons lors d’un mariage, ce fut un moment très frais et pétillant, j’ai adoré 🙂
    a bientôt !

  2. miss_green says:

    Bonjour,
    C’est une jolie recette, pleine de couleurs automnales !
    Merci pour cette initiative à laquelle je réponds avec joie
    Comment ne pas évoquer ce moment émouvant…
    Mon plus beau souvenir c’est un anniversaire de rencontre avec mon tendre,
    C’était en bord de mer, soleil couchant…soirée d’été douce et lunmineuse… il m’avait fait une belle surprise, donné rendez-vous sur la plage avec une rose rouge dans une main et du champagne dans l’autre…
    J’étais si émue, quelle belle déclaration
    Pour moi c’est cela le champagne, une love déclaration
    Merci pour ce concours

  3. bubble says:

    bonjour,
    bonne chance pour le concours 🙂
    pour ma part, j’ai un souvenir formidable du passage à l’an 2000, avec un Champagne de vigneron millésimé, un champagne que j’avais choisi spécialement pour l’occasion
    car ce jour était pour tous je pense un jour exceptionnel et rempli de sens
    il me semblait important de marquer l’événement avec des amis,
    nous nous sommes retrouvés dans la rue et nous avons savourer ce moment unique, avec d’autres personnes des environs,
    avec ce formidable champagne
    merci pour ce concours

  4. nymphee says:

    hello
    délicieux et
    quelle jolie initiative !
    ravie de raconter ce souvenir sur le champagne
    ce fut une dégustation en cave chez un vigneron : l’ambiance de la cave, la résonance, et l’odeur fait que ce souvenir fut particulier, on avait l’impression d’etre hors du temps, et la saveur du champagne en fut amplifiée
    merci pour ce superbe concours

  5. FRIEDRICH Gerard says:

    Que j’aimerai y goûter, après avoir eu l’honneur et la joie de déguster ton fameux Délice de l’écureuil. Ta présence ainsi que tes macarons me manquent au marché du Neudorf. Que te bons souvenirs. Gérard ton client de macarons

  6. manueb says:

    ton dessert est sublime, j’y plongerais bien ma cuillère !!
    je te souhaite bonne chance à ce concours !

    un très bon souvenir c’est quand on a cherché les résultats du bac de Salomé, quel stress.. et cette année se sera les concours et là se sera champagne à profusion.. enfin presque…

    biz
    manue 🙂

Laisser un commentaire